Journal d’un retraité. 2012/2013

Mouette

 

« J’écris un journal intime pour lutter contre l’oubli, offrir un supplétif à la mémoire. Si l’on ne tient pas le greffe de ses faits et gestes, à quoi bon vivre : les heures coulent, chaque jour s’efface et le néant triomphe. Le journal intime, opération commando menée contre l’absurde. Tenir un journal féconde l’existence. Le rendez-vous quotidien devant la page blanche du journal contraint à prêter meilleure attention aux événements de la journée- à mieux écouter, à penser plus fort, à regarder plus intensément. Il serait désobligeant de ne rien avoir à écrire sur sa page. Pour avoir de quoi lui confier, le soir, le mieux est d’y réfléchir pendant la journée. »

Sylvain Tesson

Dans les forêts de Sibérie.

1er jour :Mardi 4 septembre 2012 :

L’idée de tenir un journal intime m’est venue aujourd’hui en lisant ce livre de Sylvain Tesson qui m’a été offert par mon ami Serge pour mon anniversaire- des 62 ans- que nous avons fêté cette année dans un bon restaurant de l’Isle sur la Sorgue. Au menu : fleur de courgette en tempura, barigoule d’artichaut, carré d’agneau et sa poêlée de girolles, tartelette aux fruits rouges. Avec du champagne à l’apéro et un bon vin pour faire glisser tout ça, ce n’était peut-être pas une tuerie mais on s’est régalés quand même.

Cet après-midi je suis allé chez le dentiste.

Gros chantier en perspective ; une des dents qui soutenait un gros bridge a fait un abcès. Il a fallu tout casser et il faudra le remplacer par 3 implants et 2 couronnes. 9500 euros à débourser. J’ai dû faire une grosse ponction sur mon assurance vie.

Aujourd’hui c’est la rentrée de classe. Ma petite Charlyne n’avait pas sa maman près d’elle pour son entrée au CE2 ; Depuis quelques jours Guilaine est en clinique pour soigner un petit problème de santé. Julien m’a demandé si j’en connaissais la raison. En fait je n’en sais trop rien. Je l’appellerai demain pour savoir comment elle va.

Pour Matthias aussi c’est une journée importante. Cette année il entre en sixième, dans un gros établissement. Que de changements dans sa jeune vie.

Mercredi 5 septembre

A midi j’ai appelé Guilaine. Elle se montre rassurante et me dit qu’elle va beaucoup mieux. Elle attribue cette grosse fatigue à une surcharge de travail dans son entreprise et aux grosses chaleurs que nous avons connues, aggravées par sa tension trop basse_ C’était aussi le cas de sa mère, qui était très souvent fatiguée. Elle rentre chez elle pour le week-end et m’a dit que la rentrée de Charlyne s’est bien passée, et qu’elle apprécie son nouveau maître. Des nouvelles plutôt rassurantes,donc.

Cet après-midi j’ai cuisiné un de mes plats préférés, que je n’avais jusqu’à présent mangé qu’au restaurant : des souris d’agneau confites à l’ail et au thym. Il y avait un restaurant à Avignon qui s’en était fait une spécialité, il s’appelait le chat gourmand, et on y mangeait des grosses souris!

La recette est simple ; Piquer les souris avec de l(ail et les faire isoler les avec de l’échalote, de l’ail et du thym, les envelopper dans une double feuille de papier alu avec de l’échalote, de l’ail, du thym, du sel, du poivre, et une pincée de piment d’Espelette avant de les mettre au four. 1H30 à 150 °. Ensuite les déballer et les remettre au four 30 mn à 100°. C’est vraiment délicieux, les souris sont ainsi délicieusement parfumées et surtout fondantes à souhait!

Demain j’appellerai Nicole. Nicole Mouchet est une grande amie de l’époque de mes vingt ans, une amie de Marie-France dont le mari a inventé les fameux bijoux à base de fleurs séchées que j’ai commercialisé. Elle m’a appelé alors que j’étais à Nantes, de retour de Belle-Île Elle m’avait contacté sur facebook et je lui avais donné mon numéro de téléphone.

Jeudi 6 septembre

Anniversaire de ma fille Corine, elle a 39 ans aujourd’hui. Comme le temps passe vite, c’est fou, dingue même! Il me semble que c’est hier qu’elle est née ; Mon premier bébé. Son prénom vient de la petite fille espiègle d’une BD que j’aimais bien à l’époque : Corinne et Jeannot.

Je l’ai appelée ce soir. La rentrée s’est bien passée pour tout le monde, sauf Naïa bien sûr, qui ne va pas encore à l’école.

J’ai aussi essayé de joindre Nicole, mais je n’ai pu que lui laisser un message.

C’est une remontée dans le passé que je fais avec elle, tout comme la visite que j’ai reçue la semaine dernière : Annick Vanneste, une voisine et amie d’Issy les Moulineaux avec qui j’ai fait les 400 coups. C’est une fille passablement fantasque, mais la semaine s’est très bien passée. Nous avons visité le palais des papes, le magnifique musée du petit palais,avons pris le bateau pour l’île de la Barthelasse et avons fait une expédition en bus à l’Isle sur Sorgue où elle a acheté un meuble indien chez un antiquaire. Elle voulait ramener une nappe provençale mais elle l’a trouvée trop chère pour son petit budget. Le lendemain Élisabeth est venue nous chercher pour l’amener à la gare et elle lui a fait la surprise de lui offrir une magnifique nappe Souleiado qui lui restait. Annick était positivement ravie, et même enchantée!

Vendredi 7 septembre

Aujourd’hui jour de courses. Ce matin je suis allé au marché. Cet après-midi visite au Simply. J’aime bien ce magasin ; Il est de taille raisonnable mais on y trouve tout le nécessaire. Notamment il y a un très bon rayon poissonnerie. Aujourd’hui j’ai acheté des coques, un bouffi fumé et deux soles pour faire un petit repas avec ma chère Élisabeth.

Ce soir Nicole m’a appelé. Nous avons prévu qu’elle vienne mardi pour nous raconter nos vies depuis quarante ans que nous ne nous sommes pas vus.

Samedi 8 septembre

Rien de spécial à signaler. A midi j’ai mangé mes coques. Rien de plus simple à préparer. Il faut les faire dégorger 1H30 dans de l’eau bien salée. Ensuite préparer dans une casserole un peu d’huile ‘olive, une noix de beurre, de l’ail haché, une échalote et un peu de persil. Y jeter les coques et mouiller avec un verre vin blanc pour produire la vapeur. Couvrir et laisser cuire 5 minutes.

J’ai repris mes activités habituelles, promenades dans le parc, lecture et piscine. Déjà trois semaines que nous sommes revenus de Belle île en mer. Ces vacances bretonnes étaient bien agréables. Nous étions dans un bel hôtel 4 étoiles avec vue sur la mer, qui disposait d’un restaurant gastronomique dont nous savons bien profité. J’ai eu le plaisir de retrouver là-bas Marie-José. Son amie m’a fait connaître un peintre, Gérald Musch, à qui j’ai acheté un tableau, une jolie vue de Sauzon, qui est vraiment une belle petite ville.

lundi 10 septembre

Ce matin j’ai eu Julien au téléphone qui m’a appris une mauvaise nouvelle. Depuis quelques jours il avait mal au dos ; En fait il a un pneumothorax et doit être hospitalisé. Dernières nouvelles : il vient de m’appeler ; Hôpital l’a renvoyé chez lui avec 10 jours d’arrêt de travail. Il doit se reposer et ça devrait passer tout seul. Je lui ai quand même recommandé d’être vigilant et de consulter si son état ne s’améliore pas, car il a toujours mal au dos.

Demain c’est mardi. L’événement de la journée sera la visite de ma vieille copine Nicole.

Mardi 11 septembre

Il y a onze ans j’étais directeur des ressources humaines chez mon ami Gilles Sitbon,PDG de Feel Europe Telecom quand a eu lieu cet incroyable attentat du World Trade Center.

Aujourd’hui Nicole est venue me voir. Une profonde plongée dans le passé qui m’a ramené 37 ans en arrière. Nous nous sommes allés au resto du centre commercial et nous sommes raconté nos vies Elle a surtout travaillé dans l’artisanat d’art, notamment en Indonésie. Elle a eu une deuxième fille, Flora et est actuellement mariée à un marocain de 37 ans, oh la cougar! Demain elle devrait venir me chercher pour rencontrer sa fille Stella, qui a maintenant 40 ans, Dieu ce que le temps peut nous filer entre les doigts. Je me souviens d’elle quand elle avait 3 ans. C’était une jolie petite fille blonde.

Mercredi 12 septembre

Nicole est en effet venue me chercher pour déjeuner chez Stella, qui habite près de chez moi.. C’est aujourd’hui une belle jeune femme de 40 ans. Nous avons évoqué son père Thierry, qui est toujours aussi fantasque. Il vit à Manosque avec la sœur du fondateur de « L’occitane » ; Elle-même travaille chez SFR business où elle est assistante commerciale. Nicole nous avait préparé une délicieuse spécialité réunionnaise, un rougaï saucisse.

Jeudi 13 septembre

Aujourd’hui rendez-vous chez le dentiste. Il a commencé les grands travaux en me posant trois couronnes. Il m’a aussi fait une ordonnance pour passer un scanner en vue de la pose des implants.

Vendredi 14

Comme tous les vendredis journée de courses. Marché le matin, Simply l’après-midi. Aujourd’hui j’ai acheté des palourdes, des moules de bouchot et un merlu.

Les palourdes et les moules sont cuisinées, je les mangerai dans la semaine.

Samedi 15

Aujourd’hui c’était la journée du patrimoine.

Nous sommes allés avec Serge visiter la canalisation du pont du Gard, qui était ouverte à cette occasion.

Il m’a parlé d’un accrochage qu’il avait eu avec Youssef, le compagnon de sa fille, Estelle. Celle-ci s’est convertie à l’islam.

Ils avaient été invités à une cérémonie musulmane de « fiançailles ». Tout le monde a pensé, moi aussi, qu’il s’agissait en fait d’un mariage musulman. Lors du récent séjour de Youssef à Avignon, cela est revenu sur le tapis. Serge et Youssef se sont accrochés, ce dernier niant qu’il s’agissait d’un mariage et il est parti en disant adieu à Serge. Je lui ai conseillé d’en parler avec lui pour mettre les choses au clair. Maintenir le dialogue est très important.

Dimanche 16

Cet après-midi nous sommes allés au lac des Salettes, à Mormoiron et avons mangé à la cahute. C’était une très belle journée d’été.

Lundi 17

Aujourd’hui j’ai téléphoné à Julien pour prendre se ses nouvelles. Il m’a dit qu’il devait être hospitalisé demain pour subir une intervention visant à recoller son poumon à la plèvre. On doit lui injecter du talc pour provoquer une inflammation qui aura cet effet.

J’ai regardé sur Internet pour voir de quoi il retournait. Même si elle est couramment pratiquée, cette intervention, la pleurodèse, reste une affaire sérieuse qui n’est pas à prendre à la légère. Céline devrait m’appeler dans la soirée demain pour me donner des nouvelles.

Mardi 18

Céline m’a appelé ce soir pour me donner des nouvelles de Julien.

L’intervention s’est bien passée et il s’est bien réveillé. Elle dit qu’il a le moral et que c’est bon signe pour son rétablissement. Inch Allah !

Mercredi 19

Je me suis levé à 6 heures. J’avais rendez-vous à 8 heures à la clinique Rhône Durance pour passer en scanner en vue de la pose de mes implants. J’y suis allé par le bus de 7 heures.

Ce soir j’ai eu la surprise de recevoir un appel de Julien. Il se remet bien et il est très satisfait de la clinique de Marly dans laquelle il est soigné.

Par contre je n’ai plus de nouvelles de Guilaine. Je lui ai laissé deux messages aujourd’hui pour demander de ses nouvelles et elle ne m’a pas rappelé. Ce silence m’inquiète même si je me dis qu’il doit y avoir une explication toute simple.

jeudi 20

J’ai enfin eu Guilaine au téléphone. Tout va bien. Elle est sortie de la clinique et a repris le boulot où elle a retrouvé tout son travail en retard. Je suis soulagé. Je vais beaucoup mieux dormir cette nuit.

Vendredi 21

Journée bien occupée. Lever aux aurores pour aller chez mon médecin qui ouvre à 7H30 afin de renouveler mon ordonnance pour mon hypertension.

Ensuite je suis allé au marché et dans l’après midi je suis allé au Simply,où pour la première fois j’ai acheté des tellines, parce que j’adore ça.

Samedi 22

Première journée d’automne, mais il a fait un temps splendide. Serge est venu me chercher pour aller au ciné. Nous avons déjeuné en terrasse place de l’horloge et sommes allés à Utopia. Nous avons vu un film québécois avec le comédien franco-algérien Fellag. L’histoire se passe dans un école primaire au Québec où une institutrice s’est pendue dans sa classe. Se présente pour la remplacer Monsieur Lazhar qui est réfugié politique Algérien et se dit enseignant de métier. Il parvient à soutenir le moral des enfants traumatisés et se montre excellent pédagogue, lui qui était en fait restaurateur dans son pays.

Serge m’a donné quelques précisions sur son gros accrochage avec son gendre Youssef. Celui-ci lui a dit qu’il s’est marié avec Estelle pour pouvoir vivre avec elle selon la religion musulmane. Soit, mais plus tard il lui a dit qu’ils ne pouvaient pas être mariés religieusement car non mariés civilement. Serge lui a dit que ce n’était pas clair,et en effet ça ne l’est pas. Youssef a lors dit qu’il se sentait humilié et s’est fâché. Allez comprendre !

lundi 24

Hier nous sommes allés aux Saintes-Maries. Nous avons embarqué pour une visite de la Camargue à bord du Tiki III, un beau bateau à aube qui ressemble à un de ceux qu’on peut voir sur le Mississipi.

Mardi 25

Aujourd’hui il ne faisait pas très beau, mais je suis passé entre les gouttes pour aller me balader jusqu’au lac de Saint-Chamand. 40 minutes de trajet. Le lac est beau mais il aurait été mieux entouré d’un parc ; Là il est au milieu d’une zone industrielle. Dommage.

Cet après midi je suis allé à Cap Sud pour renouveler mon stock de chocolat chez Jeff de Bruges et de café chez Etienne. J’en ai profité pour acheter le dernier disque de Lou Doillon, qui est parait-il très réussi.

En fin de journée une bonne nouvelle. J’ai reçu un coup de fil de Julien qui est sorti de la clinique. Sa guérison est en bonne voie. Il a un mois d’arrêt de travail et doit surtout se reposer pour parfaire le recollement de sa plèvre..

 

samedi 29

Ce soir Charles Aznavour présente une émission de chansons à la télé. A 88 ans c’est encore une sorte de jeune homme. Outre le fait que j’adore les programmes musicaux, j’admire sa personnalité. Si Dieu me prête vie, c’est comme ça que j’aimerais vieillir. Plein d’entrain, de bonne humeur et de projets.

Mardi 2 octobre

Depuis hier j’ai entrepris la lecture de Rimbaud, Je connaissais bien sûr certains de ses poèmes, mais j’ai été surpris de découvrir une œuvre riche et foisonnante. Tous les thèmes sont abordés dans les poésies, Louis XVI, les relations amoureuses, la vieillesse, la jeunesse : Ce soir là vous rentrez aux cafés éclatants, vous commandez des bocks et de la limonade, on n’est pas sérieux quand on a dix sept ans, et qu’on a des tilleuls sur la promenade.

 

J’ai aussi découvert la surprenante « saison en enfer «  et les très imagées « illuminations ».

Cet après midi je suis parti sur les lieux d’un moment fort de ma jeunesse, la rue de la grande monnaie. En 1970 j’avais loué ici une ancienne menuiserie que j’avais sommairement retapée avec quelques amis dans le but d’y créer une sorte de local socioculturel. Mais à l’époque il fallait avoir 21 ans pour être président d’une association. C’est finalement Gérard Gelas, le patron du théâtre du Chêne Noir, qui a récupéré le local. Aujourd’hui celui-ci n’existe plus, il a été remplacé par un petit immeuble.

Mercredi 3 octobre

A midi j’ai eu le plaisir de voir enfin Guilaine. Elle est venue manger avec moi. Au menu, une pizza de la pizzeria, et une petite salade à ma façon. On a parlé de choses et d’autres. Elle m’a semblé en bonne forme. A fait vraiment plaisir.

Cet après midi je suis allé au bibliobus renouveler mon stock de bouquins pour le mois.

 

Jeudi 4

Ce jour j’ai vu quelque chose d’extraordinaire!

J’avais vu un reportage à la télé sur la collection Lambert, présentée à l’hôtel de Caumont, à Avignon.

Je n’avais jamais entendu parler de ce musée, qui est assez récent. J’y suis allé cet après midi et je me suis régalé ; Outre les œuvres du célébrissime Jean-Michel Basquiat,d’autres représentants de l’art moderne sont exposés,comme Andres Serrano, qui a réalisé une saisissante série de portraits d’américains de toutes les classes de la société. Dans les combles on peut admirer la splendide installation de Claude Lévêque : Un néon rouge qui serpente dans une atmosphère enfumée, soulignée par une bande son qui fait trembler les murs.

Ensuite je suis allé jusqu’au théâtre pour prendre mon billet pour demain. J’ai en effet décidé d’aller voir « le songe d’une nuit d’été ».

 

Mais la grande affaire du jour a été la représentation du « Songe d’une nuit d’été » au théâtre municipal.

C’est une magnifique adaptation moderne de l’œuvre de Shakespeare. Une histoire compliquée qui met en scène deux couples d’amoureux, le duc d’Athènes, le roi et la reine des fées,un lutin et une inénarrable troupe de comédiens amateurs. Les deux couples d’amoureux sont malmenés par les effets d’une plante magique mais finissent par se retrouver dans un surprenant final.

dimanche 7

Aujourd’hui, avec Babette nous sommes allés à Aigueze , c’est un bien joli village médiéval près de Pont Saint Esprit. Il a fait très beau et nous avons passé une bonne journée.

Mardi 9

Hier j’ai envoyé un message à la délicieuse Valka (Valgerdur Bjarnadottir). Dans les années 70 cette jeune islandaise avait passé quelques temps chez nous en tant que jeune fille au pair.

Aujourd’hui j’ai reçu sa réponse : « Bonjour Jean-Paul.. Oui, le monde est devenue petit avec l’Internet et Face book. Je suis en Islande, habite et travaille a Reykjavík maintenant, « free-lance » enseigne, conseille etc. Mon Français est devenue très « rouillé ». J’espère que je peut vous visiter une des anné prochaine.. et je veut vous appeler .. J’espère que tu vas bien malgré ton accident. Bisous a tes enfant ( qui sont les femmes et homme maintenant) et tes petits-enfants. .. Au revoir..

Vendredi 12

Aujourd’hui, outre les courses au marché et au Simply, Grosse séance de deux heures chez le dentiste. En effet il a posé les racines pour mes trois implants. Ce n’est pas douloureux mais on ne ferait certainement pas ça tous les jours, ni pour le plaisir!

Jeudi 18

Hier soir soirée sympa. Je suis allé chez Amarine avec Guilaine, Cyrille et Charlyne manger un plateau de fruits de mer.

Ce soir je vais avec Serge au ciné pour voir le dernier concert (mythique) que Led Zeppelin a donné à Londres en 2007. Ca devrait être cool. Led Zeppelin est un très célèbre groupe de hard rock des années 70 qui a arrêté de se produire à la mort d’un de ses membres et qui s’est reformé pour cet unique concert avec à la batterie le fils de leur ami décédé.

Par contre les nouvelles sont moins bonnes en ce qui concerne Julien. La cicatrisation de sa plèvre n’est pas suffisante et il doit subir demain une nouvelle intervention.

-23 heures : de retour du ciné. Ce concert de Led Zeppelin a tenu toutes ses promesses. C’était magnifique. Ce fut l(occasion de voir des choses extraordinaires. Une guitare à deux manches et un autre guitariste qui se servait parfois d’un archet pour jouer. Nous avons aussi eu droit à quelques solos de guitare de toute beauté.

Vendredi 19

Julien a donc été réopéré aujourd’hui. Céline a appelé dans la soirée pour dire que tout s’était bien passé. Maintenant il faut espérer que cette deuxième intervention sera efficace. Mais ça, seul l’avenir nous le dira.

 

Vendredi 2 Novembre

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Noam. Mon petit-fils fête ses 8 ans

Je lui ai envoyé un mail pour lui souhaiter un joyeux anniversaire.

Mardi 6

Corine est venue manger à midi avec ses enfants et Charlyne.

J’avais préparé un repas simple, une bonne salade et une gardiane de taureau ; Un dessert glacé au chocolat. Noam a avalé tout rond un morceau de viande avec une branche de thym qui est restée coincée au fond de sa gorge ; Quand je pense que j’avais bien pris soin de ne rien mettre de piquant dans la salade !Plus de peur que de mal.

Je suis surpris par les progrès spectaculaires de la petite Naïa. Elle mange bien, elle commence à parler et se régale au toboggan du parc.

Vendredi 7 décembre

Hier j’ai eu Julien au téléphone, il a repris le travail. Je ne pense pas qu’il viendra pour les fêtes, il doit encore se reposer.

Depuis quelques semaines j’ai entrepris d’écrire un roman d’après des événements que j’ai vécus à Paris. J’avais ce projet depuis fort longtemps. Cela s’appellera « Sale affaire rue de Paradis »

Mardi 29 janvier 2013

J’ai enfin terminé la rédaction de mes mémoires, Une vie au XXème siècle. mon premier texte d’une certaine ampleur qui soit abouti.. Guilaine a scanné les documents que je voulais mettre en annexe. J’ai amené le tout à imprimeur aujourd’hui parce que je vais le distribuer à toute la famille et aux amis..

Mercredi 30 janvier 2013

Ce soir, Guilaine, Cyrille et Charlyne viennent manger la soupe de poissons que j’ai ramenée de Belle île.

J’ai aussi terminé mon roman « Sale affaire rue de Paradis ». Que de sueur ce premier roman a pu me coûter! Cependantje ne regrette rien, parce que je me suis vraiment régalé en l’écrivant.

Je n’en suis pas mécontent. Il me semble que l’intrigue est efficace et la fin vraiment inattendue.

Je l’ai envoyé à quelques éditeurs trouvés sur Internet.

Au mieux je m’attends à ce l’un d’eux me propose de l’éditer à compte d’auteur pour une somme mirobolante. Ce que je ne ferai pas, bien entendu!

Jeudi 14 mars

J’ai un peu négligé ce journal mais je le reprends aujourd’hui pour y noter mon inquiétude.

Guilaine est à la clinique de Villeneuve, celle-là même où était hospitalisé mon frère Michel. Mauvais souvenirs.

Cette fois il semble que ce sont des problèmes avec Cyrille qui en soient la cause. Elle ne sait pas si elle doit rester avec lui et apparemment lui non plus ne sait pas.

Je lui ai téléphoné hier soir ;

Je lui ai dit que à mon avis il ne fallait pas rester dans l’incertitude,mais que si Cyrille ne sait pas il fallait que,elle, elle prenne une décision. Car à mon avis c’est cette incertitude qui est à l’origine de ses problèmes. Il vaudrait bien mieux prendre une décision, quelle qu’elle soit, et ensuite en assumer les conséquences.

Mardi 14 mai 2013

 A midi Guilaine est venue manger à la maison ; je lui ai préparé une belle tranche de gigot avec un gratin de pâtes, moi j’aime ça et j’espère bien sûr qu’elle aimera aussi.

Depuis qu’elle est sortie de la clinique et a repris le travail elle vient souvent manger le midi avec moi

Comme les choses ne s’améliorent pas avec Cyrille, elle vient aussi dormir de temps en temps ; elle s’est installée dans le bureau .

Voilà autre chose ; ma femme de ménage, Zahra, ne donne plus signe de vie depuis trois semaines ; ça ne lui ressemble vraiment pas et je commence à m’inquiéter.

Mardi 25 juin 2013

Miracle ! Zahra a fini par réapparaître, elle était tout simplement en congés !

 

Depuis le début du mois, Guilaine s’est installée à la maison, et une semaine sur deux nous avons Charlyne.

Elle a trouvé un appartement à Morières pour le 1er juillet.

Jeudi 1er août

Hier le festival s’est terminé ; je l’ai clôturé en beauté par un beau spectacle de cirque burlesque : Les mangeurs de lapin.

Cette année ,’ai vu 19 spectacles !

Mardi 4 septembre

Retour de l’île d’Oléron.
Nous avons passé une semaine de vacances merveilleuse. Il a fait un temps sublime. Nous étions dans un hôtel très agréable.
Belles balades, baignades. Nous avons ramené des conserves de poisson pour l’année, des bières, du pineau et du cognac.

Nous avons eu la bonne surprise de voir Julien et Céline qui nous ont invités dans un bon et charmant restaurant, le relais des salines. Ils étaient à Saintes, chez la mère de Céline.

Vendredi 6 septembre

Aujourd’hui c’est le quarantième anniversaire de Corine. 40 ans déjà que naissait mon premier bébé. Je la revois comme ci c’était hier, dans son porte bébé bleu, à l’arrière de notre deux chevaux. A l’époque nous habitions à Villeneuve, au dessus de la boulangerie.

Quelques semaines plus tard je me ferai virer de l’éducation nationale -j’étais surveillant- et commencerai ma carrière dans le commerce, qui me nourrira toute ma vie.

Dimanche 8

Décidément, la plongée dans le passé continue à vitesse GRAND V.

Nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse et avons visité pour la première fois le musée de la spéléologie C’est super ! J’ai longuement bavardé avec l’animatrice, une spéléo du club de Nîmes.
En sortant, sur le chemin du gouffre je me suis arrêté à un stand qui vendait des bijoux en inclusions de fleurs séchées tels que j’en fabriquais en 1980.Là aussi nous avons bavardé avec les artisans et évoqué le passé. Une bonne journée pleine de nostalgie !

 

J’ai épuisé mon stock de « Sale affaire rue de Paradis » auprès de mes voisins et connaissances et j’ai même dû en recommander.

Vivement la prochaine aventure littéraire!

Categories: Mon Autobiographie. Décembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>